Chauds les marrons, chauds


Souvenirs de mon enfance, j'aimais, aller sous la Tour Eiffel, accompagnée de ma famille chercher un cornet de marrons chauds. Le sachet brûlait les mains, les doigts étaient noirs, mais cette odeur et ce goût WAOH.

En bonne place parmi les délices de l’hiver, les marrons chauds sont à déguster dans la rue, sur les marchés de Noël… Ou chez soi, car ils ne sont pas difficiles à préparer avec notre recette.

Tout d’abord, rappelons que les marrons comestibles sont des châtaignes à ne pas confondre avec les marrons d’Inde, que l’on peut ramasser un peu partout en automne et qui ne sont pas comestibles. L’Ardèche est la région qui produit le plus de châtaignes en France, et on peut aussi en cueillir en Auvergne, en Corse, dans les Cévennes, en Rhône-Alpes...

La châtaigne est un fruit très nourrissant et énergique, qui était autrefois une des bases de l’alimentation dans ces régions. Sous forme de marrons chauds, c’est maintenant un incontournable de l’alimentation de rue et des marchés de Noël en hiver.

Voici comment les préparer :

- Se procurer 500 g de châtaignes (pour 4 personnes)

- Inciser la peau et l’écorce chaque châtaigne du côté bombé

- Au choix : les déposer sur une poêle trouée posée sur les braises d’un feu de bois ou sur une plaque de cuisson à feu moyen, ou les mettre au four pendant une vingtaine de minutes.

- Les châtaignes sont prêtes quand la fente s’écarte. Il est conseillé d’attendre un peu avant de les décortiquer, pour ne pas se brûler.

Et voilà, «chaud, les marrons ; chauds !»,


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square