Je suis médium et je l'assume


Sortir du cadre et en être heureux!

Oser vivre, assumer sa vie ... en tant que médium.

Certes ce n'est pas une chose facile d'être médium au grand jour mais c'est ma vie, et quelle joie de pouvoir l'assumer aujourd'hui: je peux enfin vivre comme je le souhaite. Que serait-une vie cachée, sans oxygène, sans folie, sans désir, sans couleur, sans motif, sans danser, sans chanter...?

Le choix n'est pas facile à faire, il faut assumer le regard des autres. Savoir perdre des amis, ... qui finalement n'en sont pas. Epurer sa vie, ne vivre que pour son essentiel. Economiser son temps, choyer des instants précieux.

Pour ma part, ce choix s'est imposé à moi il y a quelques années maintenant. En effet, lorsque vous êtes une femme, maman solo, de 44 ans, que vous êtes cadre avec des revenus conséquents et que la crise économique bascule votre vie, il faut réagir et vite!

Passer des entretiens d'embauche pour au final s'entendre dire que vous êtes trop vieille, trop chère, trop tout en fait... c'est dur. Plusieurs se reconnaîtront dans ce contexte du marché de l'emploi actuel, malheureusement si restrictif.

J'ai eu la chance, aujourd'hui je peux le dire et l'assumer, de rencontrer une personne qui m'a aidé à prendre cette décision.

Oser faire de mon don mon métier, et quel beau métier !!

Terminer les week ends, les tailleurs, les réunions, les cinq semaines de congés payés, les avantages du CE et les tickets restaurant...

Etre médium c'est se lever le matin pour endosser sa cape et surtout ne pas oublier de l'ôter le soir (sinon on sombrerait dans la déprime).C'est aussi être capable d'entendre des histoires de vie toute la journée, parfois tristes, irréalistes, passionnantes ou dramatiques. Etre capable d'entendre de lourds secrets, savoir dédramatiser des situations très délicates, être une confidente, ne pas juger et surtout réaliser des prédictions justes. Ces prédictions doivent être faites dans la douceur, sans complaisance, mais il faut savoir dire les choses doucement et faire évoluer la pensée sans heurts profonds. Mais également, pouvoir aider une personne à se désintoxiquer d'une autre ou de la voyance pour son bien être.

Etre une médium, c'est aussi, devoir accepter que vos clients soient violents quand les prédictions n'arrivent pas aussi vite qu'espérées. J'ai dû apprendre à servir d'exutoire parfois, c'est violent, douloureux, mais aussi j'ai dû apprendre à ne pas le prendre pour moi directement. Nous vivons dans une époque du vite, du rapide, de l'instantané.... Une consultation de voyance, n'est pas la prise d'un philtre d'amour ou une potion magique qui agirait immédiatement. Le temps est parfois nécessaire pour la réalisation des prédictions.

De plus, il faut savoir accepter que les gens vous téléphonent tard ou très tôt le matin ainsi que le week-end ou même pendant les vacances. Accepter aussi, les peurs qui se traduisent par de l'agressivité gratuite, un transfert de responsabilité. Les clients ne comprennent pas toujours que c'est leur vie et qu'elles leur appartient, je ne suis pas preneuse de décision ou changeuse de situation, je ne suis qu'un vecteur pour connaître ou dénouer l'avenir.

Enfin, c'est aussi avoir un métier solitaire car nous travaillons tous seuls depuis chez nous. De plus, les gens sont frileux, être ami avec une voyante... ouille cela ne se fait pas !

Pour les enfants aussi:

- "elle fait quoi ta mère?"

- "euh ..."

Maintenant ma fille l'assume pleinement, elle est grande et a mûri: il faut dire qu'il y a de nombreux avantages à avoir une maman tout le temps à la maison et souvent disponible... mais je pense aussi aux enfants de mes collègues pour qui ce n'est pas toujours facile, et ce même si la plupart d'entre nous n'ont pas un look de Madame Irma et ne se promènent pas avec leur boule de cristal (quelle farce!).

Par ailleurs, je voulais parler de ce monde de la voyance et des voyants entre eux. L'univers de la voyance est un monde violent, commercial et injuste. Les voyants (90%), au lieu d'être dans la bienveillance et la gentillesse, sont méchants, jaloux et courent après l'argent. Bien souvent, ils se vantent beaucoup, ils ont besoin de se rassurer, et pour la plupart possèdent un égo bien trop surdimensionné. Il suffit de lire les murs des réseaux sociaux. La course à la minute, la course aux euros, les faux commentaires élogieux sur les plateformes. Personnellement, j'ai fait les frais de ces personnes soit disant gentilles et qui vous poignardent violemment dans le dos: ce milieu entre collègues n'est que trahison. Vous aidez??? Non, ici on vous achève. Et ceux qui travaillent sept jours sur sept, 365 jours par an et toute la journée. Pensez vous sincèrement qu'ils sont des médiums purs ? (oui la médiumnité ça fatigue énormément psychiquement).

Mais la voyance c'est aussi redonner le sourire, trouver dans l'avenir cette jolie étincelle qui donne joie et bonheur, et surtout retrouver un espoir. Retrouver de l'espoir: oui mais un vrai et sans mensonges. C'est également, les nombreux retours qui font chaud au coeur. La rencontre avec des personnes extraordinaires et les amitiés qui se créent aussi. Se lever chaque matin et se dire que quelqu'un va être heureux grâce à nous. Je suis fière d'être une médium et je ne changerai pour rien.

Je peux paraître dure, mais je voulais vous évoquer quelque peu ce domaine qu'il est parfois difficile de s'imaginer. Je tiens à rappeler que mes propos ici ne sont que le fruit de mon expérience, et n'engagent que moi.

Aujourd'hui, j'assume pleinement mon métier et j'en suis fière. Mais surtout JE L'AIME !

Merci de m'avoir lue,

je vous adore,

Louise'ment Vôtre


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square